Notre Histoire

F.W. RaiffeisenFriedrich Wilhelm Raiffeisen (1818 – 1888), homme politique réformateur d’origine allemande, créa en 1862 la 1ère association de caisses coopératives de prêts Raiffeisen pour répondre aux besoins du monde agricole qui connaissait à l’époque une crise économique sévère.
Dès 1886, ce modèle coopératif est apparu en Autriche avec la création de la 1ère caisse rurale, Raiffeisenkasse Mühldorf, ce qui fut le point de départ, seulement 10 ans après, du développement des 557 caisses coopératives de prêt locales qui partageaient toutes les principes du modèle Raiffeisen.

Ces caisses coopératives de prêts se sont progressivement fédérées, d’abord au niveau local en 1894, puis au niveau national en 1927 avec la création de la Genossenschaftliche Zentralbank (GZB), renommée Raiffeisen Zentralbank Österreich AG (RZB) en 1989.

Raiffeisen Bank International est cotée à la Bourse de Vienne depuis 2005; son actionnaire majoritaire était RZB. Après la fusion entre RBI et RZB en mars 2017, l'entreprise fusionnée continue à s'appeler - comme précédemment RBI - Raiffeisen Bank International AG. Tous les droits, engagements et missions de RZB ont été transférés et repris par RBI.
Les banques régionales Raiffeisen ("Raiffeisen Landesbanken") détiennent environ 58,8% des actions de RBI, les 41,2% restants représentent le flottant.

Avec un total de bilan de 134,8 milliards d'euros au 31 décembre 2016 (après fusion), RBI est une des toutes premières banques commerciales et d'investissement en Autriche. En Europe Centrale et Orientale, RBI s'est engagée très tôt, c'est à dire à une époque où les bouleversements politiques de la région et la chute du "rideau de fer" n'étaient pas encore prévisibles. Déjà en 1986, elle a crée sa première filiale en Hongrie. Ainsi, RBI dispose de plus de 30 ans d'expérience bancaire en Europe Centrale et Orientale.


Le Logo

GiebelkreuzLe logo du groupe Raiffeisen représente deux têtes de chevaux croisées. Cet emblème, issu des traditions populaires, était placé en haut du pignon des maisons pour assurer la protection de ceux qui y vivaient.
Aujourd’hui, cet emblème est devenu un label internationalement reconnu.